Un nouvel alto, retour de Berlin

De retour de Berlin, après avoir discuté avec des altistes  comme Hartmut Rhode et Ignace Miecznikowski, j’ai dessiné un nouvel alto qui n’a en commun avec le précédant que la longueur du corps. Tout a été repensé, la largeur du haut et du bas, la hauteur des voûtes, le barrage, la longueur vibrante… Je l’ai désiré plus puissant, plus timbré et avec toutefois une corde de Do profonde


dessin du nouveau modèle

les gabarits en alu


finition des filets

dessin de la tête

les épaisseurs


ajustage de la barre

fermeture de la caisse

finitions du manche

le vernis

sillet du bas

mise en place de l’âme

l’alto est monté

détail des chevilles en buis

les éclisses

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *